Portrait : Anaï Guayamares fondatrice de l’agence de production audiovisuel Minka Images

Découvrez dans cette interview entrepreneur : Anaï Guayamares fondatrice de Minka Images, une agence de production audiovisuelle spécialisée dans l’environnement et le social qui accompagne les associations et les entreprises à communiquer autour de leur actions.

Présente toi

Je m’appelle Anaï, je suis Péruvienne. Je suis arrivée en France en 2005 pour faire de la danse, avant ça je faisais des études de cinéma. Ensuite, j’ai changé de projet pour faire un master réalisation documentaire.

Qu’est-ce qui t’a donné envie de lancer ton entreprise ?

Ce qui m’a donné envie de lancer mon entreprise, c’est de réaliser mes propres projets, sur des sujets qui me tiennent à coeur. Je voulais aussi réunir mes deux passions : l’image et mon intérêt pour les thématiques sociales.

Comment as-tu eu l’idée pour ton entreprise ?

Je n’ai jamais eu l’idée de créer une entreprise, je me plaçais plus en tant que réalisatrice que entrepreneure. J’ai remarqué que la production d’un projet audiovisuel prenait beaucoup de temps en France. Je me suis dit, pourquoi pas aider des organismes dans leur communication audiovisuelle en créant une structure qui les accompagne. Cela m’a permis de lier l’une de mes passion à l’entrepreneuriat et en plus de continuer à développer mes projets de film en parallèle.

Qu’est-ce que Time2Start t’a apporté ?

La formation m’a apporté un cadre formel qui m’a permis de m’organiser et d’avoir des objectifs clairs pour les atteindre. A part ça, la formation m’a permis de dépasser mes peurs et de me lancer dans quelque chose de risqué. Ça m’a aussi permis d’échanger et de partager avec des gens qui veulent la même chose que moi : entreprendre.

Quelle est la chose la plus importante que tu aies appris avec Time2Start ?

Faire un business plan ! Non je rigole, je dirai plus de ne pas perdre de vue les valeurs de l’entreprise que tu crées. C’est très important. Je pense à ça, car je viens d’études artistiques. A l’époque, je pensais que la création et la gestion d’une entreprise ne concernait pas ses valeurs mais plus à l’argent et au business plan. Alors que le premier cours qu’on a eu avec Time2Start c’est justement : comment trouver ses valeurs d’entreprise. Découvrir cet aspect de l’entrepreneuriat a été une révélation pour moi.

Qu’est-ce qui te plaît le plus dans l’entrepreneuriat ?

C’est un peu à double tranchant mais c’est d’être son boss. C’est la liberté mais il faut savoir gérer cette liberté ce qui est très compliqué. Je dirai aussi, de pouvoir donner libre court à sa créativité.

Quelle est ton ambition ?

Par rapport à mon projet, je souhaite que mon entreprise ne s’occupe pas seulement de la prestation et du service mais qu’il y ait un réel accompagnement pour les artistes qui veulent réaliser leur projet. C’est tellement difficile de produire en France, surtout dans le cinéma documentaire. Je voudrais que mon entreprise soit comme un levier, qui débloque la création artistique des gens qui souhaitent s’exprimer. 

As-tu des conseils à donner pour les personnes qui veulent se lancer dans l’entrepreneuriat ?

Je ne peux pas trop m’avancer sur ce qu’il faut faire ou ne pas faire, car je ne suis pas sûre que mon entreprise va marcher dès le début. C’est un risque qu’il faut prendre, il faut dépasser ses peurs d’échouer. Il n’y a pas de formule magique.

Retrouvez Anaï Guayamares sur Linkedin !

Et retrouvez le reste des interviews entrepreneur made in Time2Start ici.