Portrait : Thomas Jaquet, l’entrepreneur qui lance sa salle de boxe

Découvrez l’interview de l’entrepreneur Thomas Jaquet, fondateur de la première salle de boxe Apollo Sporting club à Lyon.

Présente toi

Je m’appelle Thomas Jaquet, j’ai 36 ans, j’ai grandi en région parisienne avec la passion du sport :  j’ai d’abord pratiqué le rugby a un haut niveau régional pendant 20 ans puis j’ai découvert l’univers de la boxe il y a 10 ans. On retrouve d’ailleurs de grandes similitudes entre ces deux sports qui sont porteurs de valeurs fortes. Parallèlement, j’ai aussi fait un master d’économétrie ce qui m’a permis d’exercer le métier de chef de projet statistique au sein de plusieurs grandes entreprises comme Orange, L’Oréal, EDF, ou encore plus dernièrement Havas media. Aujourd’hui, à 36 ans, j’ai de nouvelles envies professionnelles. Notamment celle d’un projet plus personnel dans le domaine sportif pour recentrer mon travail sur des problématiques plus concrètes et pouvoir évoluer avec des personnes qui partagent la même passion que moi.

Présente ton concept

Je vais ouvrir une salle de boxe sous la forme d’une franchise de la marque Apollo Sporting Club. Je serai ainsi la première franchise de l’Apollo Sporting Club en dehors de la région parisienne, à Lyon. L’apollo sporting club s’inscrit dans une volonté de démocratisation de la boxe au plus grand nombre. Nous proposons des cours sans engagement, avec ou sans opposition et en petit comité (10 personnes max) pour une approche personnalisée qui permet à chacun d’évoluer à son rythme. 

Mon objectif est d’ouvrir ma salle de boxe et de fitness dans le quartier de La Part-Dieu, un quartier très pertinent car bien desservi, avec une clientèle à la fois d’entreprise et résidentielle. 

Comment as-tu eu l’idée pour ton entreprise ?

C’est un projet qui s’est présenté à moi un peu naturellement. Alors que je cherchais un nouveau projet dans l’entreprenariat à Paris, pour des raisons personnelles je passais de plus en plus de temps sur Lyon. Etant client de l’Apollo Sporting club à Paris, j’ai commencé à chercher un club équivalent sur Lyon, et je n’ai trouvé aucun club au niveau de mes attentes. J’ai fait des essais dans deux clubs différents mais je ne retrouvais ni la convivialité, ni une approche en petit groupe, ni le sans engagement qui étaient 3 critères forts de mes recherches. Après une recherche rapide j’ai constaté qu’il existait une véritable opportunité dans la région Lyonnaise, où la concurrence spécialisée boxe est peu présente. J’ai donc contacté les fondateurs de l’Apollo Sporting club qui cherchaient justement à se développer sous la forme de franchise.

Qu’est-ce que Time2Start t’a apporté ?

Le fait de pouvoir rencontrer d’autres entrepreneurs au même stade que moi était un plus. Comme on était sur les mêmes problématiques, ça nous a permis d’échanger et de créer une vraie communauté d’entraide. L’accompagnement avec mon parrain m’a été très bénéfique car j’ai pu avoir une aide personnalisée en fonction de mes besoins. 

Quelle est la chose la plus importante que tu aies appris avec Time2Start ?

Je pense que c’est tout ce qui concerne la réflexion en amont d’un projet. Au début, on a tendance à vouloir rentrer trop vite dans le concret, sans avoir fait le travail de réflexion nécessaire sur l’identité de la marque. Time2start m’a permis de structurer mon travail et d’avancer étape par étape plus sereinement. 

Qu’est-ce qui te plaît le plus dans l’entrepreneuriat ?

Cette forme de liberté. Pouvoir travailler pour soi, sur un projet qui nous ressemble et en choisissant ses partenaires, c’est un vrai luxe qui vaut vraiment la peine de s’en donner les moyens.

Quelle est ton ambition ?

Mon ambition à court terme, c’est de monter ma salle de boxe, créer une communauté, un lieu de vie autour de la salle.  A long terme, je dirai créer un réseau de clubs sur la région Lyonnaise.

As-tu des conseils à donner pour les personnes qui veulent se lancer dans l’entrepreneuriat ?

Mon premier conseil, ça serait de bien se faire accompagner et de trouver des personnes qui ont une expertise dans différents domaines.  Deuxièmement, je dirai qu’il faut bien prendre le temps de réfléchir sur son projet. Il faut tester auprès des gens, pour voir si le projet est pertinent, avant de commencer à investir plus de temps ou d’argent.

Découvrez les autres interviews entrepreneur made in Time2Start ici.