Portrait entrepreneur : Marta, fondatrice du salon de coiffure Lonicare, spécialisé dans les soins intensifs.

Découvrez l’interview de l’entrepreneure Marta, fondatrice du salon de coiffure Lonicare, spécialisé dans les soins intensifs

Présente toi

Je m’appelle Marta, j’ai 27 ans et mon parcours est assez long et diversifié. J’ai commencé à travailler à l’âge de 15 ans où  j’ai suivi une formation de mode puis une formation d’aide soignante. J’ai aussi travaillé dans un hôpital pendant plusieurs années pour ensuite faire une école commerce. En parallèle, j’ai commencé à apprendre à coiffer toute seule dès l’âge de 14 ans. Je coiffais des personnes à domicile, un peu comme passe temps. En coiffant, je me suis rendue compte que beaucoup de gens avaient des problèmes de chute de cheveux. Plus particulièrement chez les femmes africaines qui ont des coiffures lourdes, ce qui crée une sorte d’alopécie. Ma soeur en faisant partie.

Présente ton concept

Le concept de mon salon, est de venir en aide aux gens qui ont des problèmes de chute de cheveux mais pas seulement. Le salon Lonicare, proposera de traiter les soucis capillaires, à l’aide de soins fait maison ou des perruques. En plus des soins, le salon proposera aussi des coiffures basiques qu’on peut retrouver dans les salons affro.

Comment as-tu eu l’idée de ton d’entreprise ?

Comme je l’ai dit précédemment, ma soeur a rencontré des problèmes de chute de cheveux et ça été très compliqué pour elle de cacher cette maladie. Alopécie n’est pas une maladie grave mais elle est très dérangeante dans la vie de tous les jours. A partir de là, j’ai décidé de créer mon propre salon de coiffure spécialisé dans les soins.

Qu’est-ce que Time2Start t’a apporté ?

Cette formation, m’a apporté beaucoup de confiance en moi. Elle m’a permis de ne pas douter de mes capacités.

Quelle est la chose la plus importante que tu aies appris avec Time2Start ?

Je dirai d’oser faire les choses et ne pas regretter même quand on échoue.

Qu’est-ce qui te plaît le plus dans l’entrepreneuriat ?

D’être son propre patron mais aussi d’être fière d’avoir créé quelque chose à partir de zéro. Je pense qu’il y a peu de gens qui osent le faire et ceux qui le font ont cette petite fierté.

Quelle est ton ambition ?

J’espère avoir plusieurs salons en France et à l’étranger et pourquoi pas créer une gamme pour les hommes. J’espère aussi que mes enfants prendront la relève !

As-tu des conseils à donner pour les personnes qui veulent se lancer dans l’entrepreneuriat ?

Je dirai à ces personnes, de bien réfléchir à ce qu’elles veulent. pour leur projet. Je leur dirai aussi d’essayer par eux-mêmes, de donner vie à leur projet en testant et en parlant. De suivre une formation comme Time2Start pour être bien guidé durant toutes les étapes.